Monday - February 24, 2003

Carthage and the living dead

A romp through eternal beauty
Carthage et les morts-vivants - Un passage à travers la beauté éternelle

Today we explored the city of Carthage. An ALL blue and white city on a cliff overlooking the Mediteranean. At the top the dead lay buried.


All graves were simple and unmarked as is common in the Muslim world.
Carthage also has several sites of ancient Roman ruins. Bathhouses, tombs, gardens and entire cities. Not one inch has guard rails, protections, or guards to keep the ruins preserved.



We paid our $4 US and were let free to walk, touch, go and climb on everything we wished. Even mosaics and statues were left unattended. The difference in this and America's sterile, protected and off-limits 'treasures'
was as much a spectacle as the ruins.


pierre my man is a spectacle.


Aujourd'hui nous avons exploré la ville de Carthage. Une ville toute en bleu et blanc sur un falaise dominant la Méditerranée. Au sommet, les morts gisent sous terre.

Toutes les tombes sont simples et sans marque comme il est de coutume dans les pays musulmans.
Carthage a aussi différents sites de ruines romaines. Des bains, des tombes, des jardins et des villes entières. Nulle part on a des rails de sécurité, des protections, ou des gardes pour préserver les ruines.

Nous avons payés et sommes libres de marcher, toucher, aller grimper partout où on le souhaite. Même les statues et les mosaïques sont laissées sans protection. La différence entre ça et l'Amérique stérile et protégée des "trésors" interdits était pour nous un spectacle au même titre que les ruines elles-mêmes.


Pierre mon homme est un spectacle.


To send your private comments by email: click here
Pour envoyer vos commentaires privés par email: cliquez ici