Tuesday - June 15, 2004

Dubya got his gun

...but he's not Ronny-the-cowboy
Dubya s'en va-t'en guerre... mais il n'est pas Ronny-le-cowboy

The Cato Institute - the most influential, conservative think-tank in America which inspired most of the policies under the Reagan administration - reports:

"First, George W. Bush, despite laudable personal and family characteristics, is remarkably incurious and ill read. Gut instincts can carry even a gifted politician only so far. And a lack of knowledge leaves him vulnerable to simplistic remedies to complex problems, especially when it comes to turning America into the globe's governess.

Second, despite occasional exceptions, the Bush administration, backed by the Republican-controlled Congress, has been promoting larger government at almost every turn. Its spending policies have been irresponsible, and its trade strategies have been destructive. The president has been quite willing to sell out the national interest for perceived political gain, whether the votes sought are from seniors or farmers. The terrorist attacks of 9/11 encouraged the administration to push into law civil-liberties restrictions that should worry anyone, whether they are wielded by a Bush or a Clinton administration."

Incurious, ill read, simplistic, irresponsible, destructive and selling out national interest... This was what those who "made" Ronald Reagan have to say about the current president. Edifying, isn't it?

It's Monday or Tuesday and Pierre and I are glued to the TV listening to information about Bush being questioned on Sept 11th, but he refuses to talk without Cheney present, he refuses to go under oath, and he will not allow a recording device in the room. Are these the hallmarks of a "democratic" president? When Bush claims, "My administration is transparent", is he talking to Superman and his Xray vision? When Bush says, "I trust our intelligence, it's darn good intelligence", I say, "He-haw Mr. president, crack open the beany-weenies and hot-dogs!" Also, I am glad to hear that you "don't like it one bit" that our soldiers continued to kill and rape innocent Iraqis for months after your "best-man for the job" Rumsfeld was informed of these atrocities one year prior by the Red-Cross. Our democratic president hasn't even apologized to the innocent people of Iraq for the tortures executed by our sodiers. Our excuse is, it's only "a few bad soldiers that don't represent America" 'one bit'." When 'we' the USA are guilty of atrocities, we always somehow excuse ourselves out of it don't we? Yet if another country came in America and raped and killed our innocent sons and daughters, would we accept their claim of "it's only a few bad soldiers, they don't represent us", and accept that responsibility be tried at the lowest level possible in their courts? Especially if these perpetrators were waging a war in our country in the name of 'peace' and 'democracy'?

In all the papers of the newsstands we can see the photographs of the Iraqi scandal. In all the main book store's front windows there are books propped-up outing the hypocrisies of the Bush administration by Bob Woodward - Pulitzer winner , Robert Clarke - head of terrorist cell inside the white house under 3 different administrations (including Bush Sr.), and O'Neil - secretary of commerce who resigned due to economic policies he felt acted against the interest of the US. The entire planet is reading and talking about this administration like never one before it. The overall conclusion I hear from people is this: "There is no democracy in America unless it serves America". If you wish to speak out against this statement, I first ask you to answer the question of why 92% of American citizens do not own a passport? (Pierre says that it's because the other 8% are the veterans) How can one comment and criticize world policy and relations, if one has never spent time and explored such relations outside their own borders? How can you rely on news when your news is owned by G.E. (who received a 6 billion no-bid contract in Iraq recently and owns NBC) and Fox News where Bush's first cousin is on the board of directors. Michael Moore is best selling everywhere, and no matter what you feel about him, his words, films and documented research are being listened to world-wide. All information in his film can be varified-resourced here: http://michaelmoore.com/warroom/f911notes/index.php?id=16
People throughout South America and Africa voice to Pierre and I how their view of the US has drastically changed from respect and admiration, to suspicion and disapproval. They ask why the American people haven't impeached Bush, and even more significant, of the 50 or so American citizens we have met while traveling, 100% have voiced opposition to the current administration's actions and decisions. 100%! Voilà.

I want to return and live in the US. I want to say I love what my country stands for, and how much I wish we as a country were contributing to peace, not alienating it. This year 300 million people will pay $450-billion dollars into Bush's military budget - that's $1,500 per every American citizen, 4 times more than the average European! In America, every family of four will contribute US$6,000. For what? With our policies, we are helping to create an entire generation of terrorists, and we provide them every recruiting tactic they need. The consequences of this illegal war might very well be far graver than Vietnam.

In 2002, the US was already spending more in military than the next 20 most militarized nations in the world combined. Now, it's close to half the budget of the planet. Do we still believe the hollow excuse that "others are jealous of our freedoms"? From a president who falsifies information, refuses to take oaths to tell the truth to the American people, and who receives more funding from special interest groups than any other president in the US history, I wouldn't jump to such a conclusion so fast.

War begets war. It is the greatest act of ignorance one can perpetuate, yet we think it is the answer because we have never been taught there are other solutions. War is easy - and profitable if your last name is Bush. Bush's family and friends collected the no-bid, multi-billion dollar contracts to rebuild a country that the US citizens (you, I and many generations to come) paid to raze.

Le Cato Institute, le groupe de travail conservateur ayant la plus grande influence en Amérique et qui a inspiré la plupart des décisions de l'administration Reagan, rapporte:

"Premièrement, George W. Bush, en dépit de caractéristiques personnelles et familiales tout à fait louables, est remarquablement incurieux et inculte. Les instincts viscéraux ne peuvent mener un politicien même doué qu'à un certain niveau. Et un manque de connaissances le laisse vulnérable aux remèdes simplistes, surtout quand il s'agit de transformer l'Amérique en gouvernante du monde.

Deuxièmement, malgré des exceptions occasionnelles, l'administration Bush, supportée par un Congrès contrôlé par les Républicains, a encouragé les dépenses gouvernementales à quasiment chaque occasion. Ses politiques de dépense ont été irresponsables, et ses stratégies commerciales destructrices. Le président fut vraiment complaisant quand il s'agit de brader l'intérêt national en échange d'un gain politique douteux, que ce soit pour rechercher les votes des retraités ou ceux des agriculteurs. Les attaques terroristes du 11 septembre ont encouragé l'administration à inscrire dans la loi des restrictions de libertés civiles qui devraient inquiéter n'importe qui, qu'elles soient inspirées par une administration Bush ou Clinton."

Incurieux, inculte, simpliste, irresponsable, destructeur et bradant l'intérêt national... C'est ce qu'ont à dire sur le président actuel ceux qui ont "fabriqué" Ronald Reagan... Edifiant, n'est-ce pas?

C'est lundi ou mardi, et Pierre et moi sommes collés à la télé écoutant les infos à propos de Bush se faisant questionner sur le 11 septembre, mais il refuse de parler sans Cheney présent, il refuse de parler sous serment, et il n'autorisera aucun appareil d'enregistrement dans la salle. Est-ce que ce sont les marques d'un président "démocratique"? Quand Bush affirme "Mon administration est transparente", est-ce qu'il parle de Superman et de sa vision aux Rayons-X? Quand Bush dit "J'ai confiance en nos renseignements - nos renseignements y' sont vachement bons" [en utilisant un langage de fermiers américains], je réponds "Boudiou! Monsieur le président, vas te faire cuire des hot-dogs!". De plus, je suis heureuse de t'entendre dire que tu "n'aimes pas ça du-tout du-tout" quand nos soldats continuent à tuer et violer d'innocents Iraqiens pendant des mois après que ton "meilleur homme pour la tâche", Rumsfeld, fut informé des atrocités il y a un an par la Croix Rouge. Notre président démocratique ne s'est même pas excusé auprès du peuple innocent en Iraq. Notre explication est que ce ne sont que "quelques soldats qui ne représentent pas l'Amérique" du-tout du-tout. Quand "nous" les USA sommes coupables d'atrocités, nous nous débrouillons toujours pour nous en sortir avec des excuses, n'est-ce pas? Mais si un autre pays venait aux Etats-Unis et violait et tuait nos fils et nos filles, est-ce que nous accepterions leurs explications que "ce ne sont que quelques soldats qui ne nous représentent pas" et que la responsabilité soit jugée au plus bas niveau possible? Surtout si les criminels menaient une guerre dans notre pays au nom de la 'paix' et de la 'démocratie'?

Dans tous les journaux, nous pouvons voir les photos du scandale en Iraq. Dans toutes les vitrines des librairies principales, se trouvent des livres en bonne position démasquant les hypocrisies de l'administration Bush, par Bob Woodward (journaliste décoré du prix Pulitzer pour son travail sur le Watergate), Robert Clarke (chef de la cellule anti-terroriste à la Maison Blanche lors des 3 dernières administrations), et O'Neil (Secrétaire d'Etat au Commerce en 2001-2002) qui donna sa démission à cause de politiques économiques qu'il pensait contraires à l'intérêt national. La planète entière lit et parle de cette administration comme aucune autre avant elle. En fin de compte, la conclusion que j'entends de la part des gens est que: "Il n'y a pas de démocratie en Amérique à moins qu'elle ne serve l'Amérique". Si vous souhaitez contester cette affirmation, je vous demande d'abord de répondre à la question de savoir pourquoi 92% des Américains ne possèdent pas de passeports (Pierre dit que c'est parce que les autres 8%, ce sont les vétérans de guerre). Comment quelqu'un peut-il commenter et critiquer la politique et les relations mondiales s'il n'est jamais sorti de ses propres frontières? Comment pouvez-vous avoir confiance dans les informations lorsque vos infos sont contrôlées par General Electric (qui détient la chaîne NBC et vient d'obtenir un contrat sans appel-d'offre de 6 milliards de dollars en Iraq) et Fox News où le cousin de Bush fait partie du conseil d'administration... Michael Moore est partout sur la liste des best-sellers, et quelque soit ce que vous pensez de lui, ses écrits, ses films et ses documents sont écoutés de par le monde. Là au moins, toutes les informations sont documentées et peuvent être vérifiées :)) Les gens à travers l'Afrique et l'Amérique du Sud nous font part à Pierre et à moi de comment leur vision de l'Amérique a dramatiquement changé de respect et admiration à suspicion et mécontentement. Ils demandent pourquoi le peuple Américain n'a pas invalidé Bush hors de la présidence, et encore plus significatif, de la cinquantaine de citoyens américains que nous avons rencontrés durant le voyage, 100% ont affirmé leur opposition aux actions et décisions de la présente administration. 100%. Voilà.

J'ai envie de revenir et vivre aux US. J'ai envie de dire que j'aime ce que représente mon pays, et combien je souhaite que nous en tant que pays contribuions à la paix, et non à l'aliéner. Cette année, 300 millions de personnes vont payer 450 milliards de dollars pour le budget militaire de Bush - ça représente 1500 dollars pour chaque citoyen américain, 4 fois plus que l'Européen moyen! En Amérique, chaque famille de quatre personnes contribuera 6000 dollars. Pour quoi? Avec notre politique, nous sommes en train de créer une génération entière de terroristes, et nous leur fournissons toutes les tactiques de recrutement dont ils ont besoin. Les conséquences de cette guerre illégale peuvent très bien être bien plus graves que le Vietnam.

En 2002, les US dépensaient déjà plus pour l'armée que les 20 pays suivants les plus militarisés du monde pris tous ensemble. Maintenant, c'est proche de la moitié du budget militaire de la planète. Est-ce que nous croyons toujours à l'excuse creuse que "les autres sont jaloux de nos libertés"? Venant d'un président qui falsifie les renseignements, refuse de parler sous serment pour dire la vérité aux Américains, et reçoit plus de financements électoraux de la part de groupes d'intérêt que n'importe quel autre président dans l'histoire des US, je ne sauterais pas si vite sur une telle conclusion.

La guerre engendre la guerre. C'est le plus grand acte d'ignorance que quelqu'un puisse perpétuer, mais nous pensons que c'est la réponse parce qu'on ne nous a jamais enseigné qu'il y avait d'autres solutions. La guerre est facile - et profitable si ton nom de famille est Bush. La famille et les copains de Bush ont récolté les contrats de milliards de dollars sans appels d'offre pour reconstruire un pays que les citoyens américains (vous, moi, et les générations à venir) ont payé pour raser.

To send your private comments by email: click here
Pour envoyer vos commentaires privés par email: cliquez ici