Thursday - June 24, 2004

Potosi

Too hard for the slaves
Trop dur pour les esclaves

In 1544 A.D., when 2 shepherds showed the Spaniards where to find the grey metal they were looking for, they did not know it would unleash so much distress onto their people. Potosi is the longest continually exploited mine in the world: almost 500 years and counting. For more than two centuries, it was the largest silver mine in operation. There was so much silver that Potosi became the prime reason for Spaniards to colonize South-America. So much silver that they used it to make horseshoes. So much silver that people believed they could build a "bridge of solid silver between Bolivia and Spain".

But there was also so much of it that Indians alone could not extract it fast enough to quench the Spaniards' thirst. Black slaves were imported from Africa, but at an elevation of 4300 meters (14,000 feet) with the rarefied oxygen, the heat, the dust and the fumes, the work inside the mine was so hard that they all died too quickly of exhaustion. So the Spaniards kept importing more and more: literally millions of them who were working 12 hours a day and lived inside the mine in shifts of 4 months at a time. Almost all of them died until the mine started to decline and the trade wasn't profitable any more. Where else in the world has there been a work so hard that Black slaves were dying too fast to make their trade profitable?

Nowadays the conditions are hardly better, and the life expectancy is hardly higher. Most miners die of silicosis within 10 to 15 years. It is the same job that 8,000 of them continue to go to every day and as you crawl down into the mine, you can't help but feeling that you are in fact traveling back in time.

"Pauvre Martin, Pauvre Misère.
Creuse la Terre, Creuse le Temps."

En l'an 1544, quand 2 bergers Indiens montrèrent aux Conquistadores où trouver le métal gris qu'ils recherchaient, ils ne savaient pas qu'ils libéreraient autant de détresse sur leur peuple. Potosi est la plus ancienne mine au monde continuellement en exploitation: presque 500 ans, et ça continue. Pendant plus de deux siècles, elle fut la plus grande mine d'argent en opération. Il y avait tellement d'argent que Potosi devînt la raison principale pour les Conquistadores de coloniser l'Amérique du Sud. Tellement d'argent qu'ils en firent des fers-à-cheval. Tellement d'argent que les gens croyaient que l'on pourrait construire un "pont d'argent entre la Bolivie et l'Espagne".

Mais il y en avait aussi tellement que les Indiens seuls ne pouvaient pas l'extraire suffisamment vite pour étancher la soif des Conquistadores. Des esclaves Noirs furent importés d'Afrique, mais à une altitude de 4300 mètres avec l'atmosphère raréfiée, la chaleur, la poussière et les gaz, le labeur dans la mine était tellement dur qu'ils mourraient tous trop vite d'épuisement. Donc les Conquistadores en importèrent toujours plus: littéralement des millions qui travaillaient 12 heures par jour et vivaient à l'intérieur de la mine par périodes de 4 mois d'affilée. Presque tous moururent jusqu'à ce que la mine commence à décliner et que le commerce ne soit plus profitable. Y a-t'il eu ailleurs au monde un travail si dur que les esclaves Noirs mourraient trop vite pour rendre leur commerce profitable?

De nos jours, les conditions sont à peine meilleures et l'espérance de vie est à peine supérieure. La plupart des mineurs meurent de silicose en 10 ou 15 ans. C'est le même boulot auquel se rendent tous les jours 8.000 d'entre eux, et quand tu rampes vers le fond de la mine, tu ne peux t'empêcher de penser que tu es en fait en train de remonter dans le temps.

"Pauvre Martin, Pauvre Misère.
Creuse la Terre, Creuse le Temps."



To go inside the mine, you have to slip into dirty jackets and smelly boots (but this isn't why Merritt didn't come).
Pour descendre dans la mine, vous devez enfiler des vestes sales et des bottes qui puent (mais ce n'est pas la raison pour laquelle Merritt n'est pas venue).


Then you go to the miners' store to buy presents. Their favorite items are gloves, dynamite, fuses, and 96% pure alcohol. Bolivia must be the only country in the world where dynamite and pure alcohol are freely sold in the same store. I tried the alcohol (it's good!) and the dynamite too (it's fun!).
Ensuite vous allez au magasin des mineurs pour acheter des cadeaux. Les trucs qu'ils préfèrent, ce sont les gants, la dynamite, les mèches, et l'alcool à 96 degrès. La Bolivie doit être le seul pays au monde où la dynamite et l'alcool pur se trouvent en vente libre dans le même magasin. J'ai essayé l'alcool (c'est bon!) et la dynamite aussi (c'est chouette!).


Coca leaves make another gift that is very much appreciated by the miners. It's for sale everywhere in Bolivia - a bit like coffee in America.
Les feuilles de coca sont un autre présent très apprécié des mineurs. On en trouve partout en Bolivie - comme le café en France.


Then you head towards the mountain. It is called the Monte Rico (the "Rich Mountain") and it is the largest mineral deposit in the world. Indians believed that it was inhabited by the goddess Pachamama, the Mother of the Earth.
Ensuite, vous vous dirigez vers la montagne. Elle s'appelle le Monte Rico (la "Montagne Riche") et c'est le plus grand dépôt de minéraux au monde. Les Indiens croyaient qu'elle était habitée par la déesse Pachamama, la Mère de la Terre.


To embrace the local customs, the Catholic Church claimed that it wasn't Pachamama who was inside the mountain but the Virgin Mary. So they started to represent the Virgin with the shape of the mountain...
Pour embrasser les coutumes locales, l'Eglise Catholique a déclaré que ce n'était pas Pachamama qui était dans la montagne mais la Vierge Marie. Donc ils ont commencé à représenter la Vierge avec la forme de la montagne...


...But the mountain ain't a virgin. Countless men raped her throughout the centuries.
8 million died.
...Mais la montagne n'a rien d'une vierge. Un nombre incalculable d'hommes l'ont violée à travers les siècles.
8 millions en moururent.


When you look at the entrance, you get scared by those coming out.
Quand tu regardes vers l'entrée, ceux qui en sortent te font peur.


Before going down, miners chew coca leaves for at least 45 minutes. It numbs them and keeps them running for hours like the Battery Rabbit.
Avant de descendre, les mineurs mâchent des feuilles de coca pendant au moins 45 minutes. Ça les rend infatigables pendant des heures comme le Lapin Duracell.


Then it's your turn to go. The main tunnel is the only one that is fortified and high enough to almost walk upright. Keep your head low, though...
Puis c'est ton tour de descendre. Le tunnel principal est le seul qui soit fortifié et suffisamment haut pour marcher presque droit. Rentre quand-même la tête dans les épaules...


...And be ready to jump inside a shelter when a cart is coming! Miners ride the empty carts down the mine, and zoom at incredible speeds without any brakes. It's like Indiana Jones in the Temple of Doom.
...Et prépare-toi à sauter dans un des abris quand un chariot arrive! Lorsqu'ils descendent à vide au fond de la mine, les mineurs sautent sur leurs chariots et filent à une allure incroyable sans le moindre frein. C'est comme dans Indiana Jones et le Temple de la Malédiction.


At the end of the main tunnel, a museum was built by the cooperative of miners. The Devil is represented as a White Man smoking, drinking and showing a huge erection. There is no doubt that for the Indians who used to live here, the arrival of the White Man turned their country into a living Hell.
A la fin du tunnel principal, un musée a été construit par la coopérative des mineurs. Le Diable est représenté par un Homme Blanc qui fume, boit et affiche une énorme érection. Il n'y a aucun doute que pour les Indiens qui vivaient ici, l'arrivée de l'Homme Blanc a transformé leur pays en un véritable Enfer.


There is also a representation of the "Negro", a scary creature for the Indians, who seemed to follow the White Man in all his conquests. Some survived and you can find a few Black communities in the tropical regions of Bolivia, far away from the freezing mountains.
Il y a aussi une représentation du "Négro", une créature inquiétante pour les Indiens, qui semblait suivre l'Homme Blanc dans toutes ses conquêtes. Quelques uns ont survécu et vous pouvez trouver quelques communautés Noires dans les régions tropicales de la Bolivie, loin des montagnes glaciales.


Then you reach the active zones of the mine. You go down ladders and you crawl on your belly. It gets hotter. The dust, the gas and the chemicals make it difficult to breath.
Puis tu atteins les zones actives de la mine. Tu descends les échelles et tu rampes sur le ventre. Il commence à faire plus chaud. La poussière, les gaz et les produits chimiques rendent la respiration difficile.


And you start seeing the workers. There are those who load the huge buckets with a shovel...
Et tu commences à voir les ouvriers. Il y a ceux qui chargent les énormes seaux avec une pelle...


Those who lift up the bucket with a pulley over several stories and empty it into the carts...
Ceux qui hissent le seau à la poulie sur plusieurs étages et qui le vident dans les chariots...


And those who push the carts. They push left and right...
Et ceux qui poussent les chariots. Ils poussent de long en large...


They push up and down...
Ils poussent de haut en bas...


Finally, completely at the end of the gallery, you see those who dig through the mountain with a chisel and hammer.
There are those who dig into the walls in front of them...
Finalement, complètement au bout de la galerie, tu vois ceux qui creusent à travers la montagne au pic et au marteau.
Il y a ceux qui creusent le mur droit devant eux...


Those who dig the ground underneath...
Ceux qui creusent le sol en-dessous...


And those who dig through the ceiling directly above.
When competing teams dig through the same vein, they sometimes fight over it, thowing punches, stones and dynamite at each-other. Two years ago, two guys died in a fight, others lost an arm or a leg.
Et ceux qui creusent le plafond juste au-dessus.
Quand des équipes concurrentes creusent la même veine, il arrive que les gars se battent à coup de poings, de pierres et de dynamite. Il y a deux ans, deux types sont morts dans une bataille, d'autres y ont perdu un bras ou une jambe.


They dig until they die. This one, nobody knows why, is still alive after 40 years in the mine - 3 or 4 times the average life expectancy. He continues to chew coca and drink pure alcohol. Unlike many miners, none of his 8 kids went to the mine - he sent them all to school.
Ils creusent jusqu'à la mort. Celui-là, on ne sait pourquoi, est toujours vivant après 40 ans dans la mine - 3 ou 4 fois l'espérance de vie normale. Il continue à mâcher de la coca et à boire de l'alcool pur. Au contraire de beaucoup de mineurs, aucun de ses 8 enfants n'est allé à la mine - il les a tous envoyés à l'école.


The atmosphere is so stifling that after a couple of hours, the tourists can't hold it anymore.
L'atmosphère est tellement étouffante qu'après deux ou trois heures, les touristes n'en peuvent plus.


So we return outside in the sun and into the freezing air. We cross the path of those who are starting their day. There is no schedule inside the mine. You are free to work as much as you can.
Donc nous retournons dehors au soleil et dans l'air glacial. Nous croisons ceux qui commencent leur journée. Il n'y a pas d'horaire dans la mine. Tu es libre de travailler autant que tu le peux.


Once the raw minerals are extracted, the problem is to sort them out. There is still plenty of silver but people also dig for lead, tin and zinc.
Une fois que les minéraux sont extraits, le problème c'est de les trier. Il y a toujours plein d'argent mais on creuse aussi à la recherche de plomb, d'étain et de zinc.


The minerals are separated in little factories that use plenty of yucky chemicals.
Les minéraux sont triés dans des petites fabriques qui utilisent plein de produits chimiques dégueus.


Up to the 19th Century, bars of silver were flattened to strips in enormous presses made of wood, each activated by 4 mules.
Jusqu'au 19ème siècle, les lingots d'argent étaient aplatis en barres dans d'énormes presses faites de bois, chacune actionnées par 4 mules.


The strips were cut and pressed to make coins.
Les barres étaient découpées et pressées pour en faire des pièces de monnaie.


The mint used to produce so many coins that they were not counted but weighed. Since the 16th Century, more than 60,000 tons of pure silver have been extracted from the mine...
Ils produisaient tellement de pièces qu'elles n'étaient pas comptées mais pesées. Depuis le 16ème siècle, plus de 60.000 tonnes d'argent pur ont été extraites de la mine...


But this mad looting only profited the foreigners. In Bolivia, nothing has changed: the coffers are empty as always.
Mais cet incroyable pillage n'a profité qu'aux étrangers. En Bolivie, rien changé: les coffres sont toujours aussi vides.

To send your private comments by email: click here
Pour envoyer vos commentaires privés par email: cliquez ici